PV_autoconso

Revente totale

La technique

Nous décrivons ici un système en autoconsommation avec revente au réseau du surplus de production.

Les capteurs transforment l'énergie lumineuse provenant du soleil en un courant électrique continu. La tension varie de 0 (la nuit) à environ 800 V.

L'onduleur se charge de convertir ce courant continu en courant alternatif et synchronise l'onde (sinusoïde) avec celle du réseau public. L'onduleur interprète également certains signaux lui donnant l'ordre de se déconnecter en cas de travaux sur le réseau public.

Pour assurer la sécurité, il y a des équipements de coupure avant et après l'onduleur (non représentés sur le schéma).

La stratégie

L'onduleur alimente les équipements de la maison.

  • Si les capteurs ne produisent pas assez d'énergie (p. ex. la nuit !), le complément est soutiré au réseau public via le compteur de consommation.
  • Si les capteurs produisent plus d'énergie que nécessaire, l'excédent est injecté sur le réseau via le compteur d'injection.

L'énergie excédentaire est revendue au réseau à un tarif peu intéressant. L'objectif est donc de dimensionner la centrale au plus près des besoins de l'utilisateur. Pour un ménage de 4 personnes, une centrale de 3 kWc (soit environ 20 m2 de panneaux) est généralement suffisante hors chauffage électrique.

Une petite centrale de 3 Kwc, soit 20 m2 de panneaux, vous coûtera environ 10 000 € TTC et compensera votre facture annuelle de consommation à hauteur de 550 € (mars 2022). Sachant que la durée de vie des panneaux dépasse largement 30 ans, vous êtes gagnant !

N'hésitez pas à vous adresser à Cévennes Durables qui peut vous aider à monter ce projet.

Cévennes durables Le Mas de Bonnafous, Ombras, 48160 St-Michel-de-Dèze   contact